Assainissement

 
  •  
  •  

 

L’activité d’autochim dans le domaine du traitement des eaux s’est développée autour de la détection d’hydrogène sulfuré (H2S), gaz hautement toxique et mortel.

Sa détection, en général problématique à cause des contraintes d’ambiance (humidité élevée et présence continue d’H2S à faible ou forte concentration), est parfaitement assurée grâce à la technologie à semi‑conducteur couche mince (MOS), qui présente également l’avantage d’être totalement spécifique.

Dans cette application très importante, ce gaz peut être généré par deux phénomènes :

  • Le premier est lié à la stabilité des sulfures en solution,
  • le second fait intervenir les eaux stagnantes.

Parallèlement à la détection d’H2S, l’activité d’autochim s’est développée autour des autres gaz combustibles et toxiques à poste fixe ou portable, tels que le méthane (CH4), l’ammoniac (NH3), l’ozone (O3), les COV’s, etc.

Les détecteurs / analyseurs proposés utilisent les technologies à photo-ionisation (PID) couplés ou non à la chromatographie (mesure de COV et mercaptans), infrarouge (CH4), photo‑acoustique (N2O, NH3, CH4, CO2), ionisation de flamme (COV), colorimétrie (H2S et soufre total), cellules électrochimiques (O3, NH3...), etc

Par ailleurs, autochim vous accompagne tout au long du projet : des conseils et audit en avant-projet, un suivi du projet au sein de son département Engineering, la mise en service ainsi que des formations académiques ou sur site, jusqu’aux contrats de maintenance et audits périodiques.

23_Assainissement.jpg

 
 
certifications.png logo.png