Accueil > Qui sommes nous > Actualités > Nos Actualités

Nos Actualités

 
  •  
  •  

 

Nouvelle carte de représentation

 
 Communiqué de presse  


AUTOCHIM a signé un contrat de représentation et de distribution avec la société ORBITAL société anglo-américaine développant et fabriquant un analyseur de gaz naturel unique et nouveau sur le marché, le Gas PT®. 

 

trait_bleu.png

 

 

Autochim : la fibre optique, un pas en avant vers la sécurité

fibre_optique_securite.jpg Détecter les hausses de températures et les fuites, c’est possible ? Oui, grâce à la fibre optique. Une technologie utilisée par autochim.  

Au départ, c’est un simple boitier, appelé DTS. Mais relié à des kilomètres de Fibre Optique, il permet une surveillance sans faille des sites industriels, tunnels, chemins de câbles, parking, pipeline, etc.. Le principe ? La fibre optique détecte la moindre hausse de température (+ ou - 0,1°) au mètre près. « Lorsque la température baisse, le risque est la fuite. Lorsqu’elle monte, c’est l’incendie qui est à redouter, explique Cédric Clédassou, responsable du développement chez Autochim. Auparavant, nous utilisions des détecteurs de gaz ou de température pour surveiller les sites. Mais il était impossible d’en poser partout. La fiabilité n’était pas à 100% contrairement au système DTS. » Distribué essentiellement en France et en Afrique, ce procédé a déjà connu deux applications concrètes chez Autochim : la surveillance de chemins de câbles et la détection de fuite d’ammoniac pour un industriel agroalimentaire français. « Elle sert également pour les bacs de pétrole à toit flottant très sensibles au risque incendie », compète Cédric Clédassou. Bientôt, un nouveau produit viendra encore révolutionner la surveillance des pipes de grande longueur : le DVS, qui fonctionne aux ultras sons.
On n’a pas fini de progresser en matière de sécurité chez Autochim.


 

trait_bleu.png

  

Quand le laser piste les fuites de gaz

 laser_fuite_gaz.jpg
autochim
 , leader de la détection de gaz, vient d’installer des barrières laser « Senscient » sur deux sites industriels en France.
 

C’est une technologie innovante et pointue : la détection de gaz par laser. « Le système est équipé d’un émetteur avec sa source laser et d’un récepteur, éloignés d’une distance pouvant aller jusqu’à plus de 100m, afin de couvrir de grandes longueurs et réduire considérablement le nombre de détecteurs, explique Cédric Cledassou,  Business Development Manager. Chaque gaz absorbe différemment la lumière du faisceau laser selon une empreinte unique et nous pouvons donc discriminer, de façon très précise le gaz à détecter, sans interférences à d’autres gaz ni fausses alarmes. Il peut s’agir de l’éthylène, de l’ammoniac, des hydrocarbures, du CO2… bref, de nombreux gaz, aussi bien toxiques qu’inflammables» La barrière Senscient ELDS peut s’utiliser à l’intérieur comme en extérieur. Elle s’autovérifie toutes les 24h grâce à un système breveté unique qui ne nécessite aucune maintenance ni aucun remplacement de capteur générant ainsi une très grande économie sur le coût de maintenance. « Lyondell s’est reposé sur notre savoir-faire en choisissant d’adopter ce système totalement nouveau, car jamais de barrière de détection d’éthylène n’avait encore été mise en place dans le monde », insiste Cédric Cledassou.

Cette technologie de pointe a un bel avenir devant elle et quant à Autochim, elle démontre une fois de plus sa capacité d’innovation et d’adaptation.

 

trait_bleu.png

 
 
certifications.png logo.png